Les enseignants face à la réussite scolaire des élèves de ZEP

Titre

Les enseignants face à la réussite scolaire des élèves de ZEP

Sujet

T

Description

Les professeurs des écoles, enseignant dans les milieux défavorisés, doivent faire face à la forte hétérogénéité des niveaux de leurs élèves, à la grande difficulté scolaire de beaucoup d’entre eux et aux problèmes de discipline plus fréquents qu’ailleurs. Pourtant, dans ces zones d’éducation prioritaire (ZEP), il existe des élèves en grande réussite scolaire (EGRS).
Notre thèse apporte un éclairage sur la profession enseignante face à la réussite scolaire en ZEP. Nous nous intéressons à la perception des EGRS qu’ont les enseignants à travers l’analyse de leurs déclarations autour du quotidien avec ces élèves. Cette étude se propose d’explorer : 1/ leurs définitions d’un EGRS ; 2/ leurs déclarations autour des dispositifs mis en place pour les EGRS ; 3/ leurs avis sur des changements dans la vie de la classe liés à la présence des EGRS.
Notre étude donne la parole aux enseignants à travers leurs réponses à un questionnaire à échelle nationale à destination de l’ensemble des professeurs des écoles exerçant dans les établissements classés ZEP en France ainsi qu’à à travers leur discours lors d’entretiens directifs menés avec dix d’entre eux travaillant dans le 15ème arrondissement de Marseille. Nous analyserons les réponses des 2490 questionnaires exploitables et des dix entretiens réalisés, de manière quantitative et qualitative.
La plupart des répondants s’accordent à dire qu’un EGRS est un élève sage, à l’écoute et qui participe en classe. Mais notre analyse met en évidence que malgré des standards d’évaluation fournis par l’institution (évaluations départementales et nationales), les enseignants ne sont que 9% à les utiliser pour évaluer la grande réussite de leurs élèves. 49% d’entre eux préfèrent se référer à leur propre évaluation, qualifiée de subjective et non institutionnelle. La personnalité des enseignants ressort également à travers un effet maître important, où de nombreuses variables caractérisant ces professionnels influencent leur définition des EGRS ainsi que leurs pratiques pédagogiques. A travers leurs déclarations, les enseignants décrivent le caractère particulier des EGRS, qui, grâce à leur acquisition plus rapide de connaissances, sont perçus comme des auxiliaires pédagogiques, prenant une part importante dans les actions conjointes. Le danger d’une instrumentalisation des EGRS au profit des élèves en difficulté est pointé par nos analyses, quitte à pénaliser leur propre acquisition de savoirs. Cela entre en dissonance avec la volonté par ailleurs affirmée des enseignants de garder un haut niveau d’exigence pour les EGRS présents dans leur classe.

Créateur

HACHE Caroline

Date

2016

Collaborateur

RAVESTEIN Jean
Date d'ajout
December 7, 2016
Collection
Thèses
Tags
, , , ,
Citer ce document
HACHE Caroline, “Les enseignants face à la réussite scolaire des élèves de ZEP,” Ressources documentaires, accessed September 23, 2017, http://omeca.aix.univ-amu.fr/items/show/120.
Fichiers